Quantcast
Loading...
Are you the publisher? Claim or contact us about this channel


Embed this content in your HTML

Search

Report adult content:

click to rate:

Account: (login)
Loading...

More Channels


Showcase


Channel Catalog


Loading...

(Page 1) | 2 | 3 | .... | 18 | newer

    0 0

    La preuve formelle de l’existence du Boson de Higgs apportée au Cern fin 2013 conforte la théorie dite « du modèle standard » qui décrit notre univers connu. Mais elle révèle aussi la nécessité d’explorer la matière au-delà de ce domaine, à la recherche de la matière et de l’énergie noire. La reprise du fonctionnement du LHC, qui permet désormais des collisions à des énergies jamais atteintes, ouvre aux physiciens ce champ d’exploration et va permettre, une fois de plus de confronter la théorie et l’expérience. Les équipes françaises du CNRS et du CEA sont depuis une vingtaine d’années très fortement engagées dans le programme de physique du LHC et certaines de leurs analyses sont en première ligne dans la recherche autour du LHC. En outre des détecteurs conçus et construits par ces équipes françaises (en lien avec des industries françaises) jouent un rôle crucial au Cern.

    Sur ces thèmes, nous vous proposons une rencontre avec : 

    • Philippe Chomaz, Directeur de l’Institut de recherche sur les lois fondamentales de l’Univers (CEA Irfu)
    • et Anne-Isabelle Etienvre, chef du service de physique des particules dans ce même institut.

    0 0

    À quelles conditions l’innovation et les technologies sont-elles mises au service des territoires, notamment dans le cadre de la transition énergétique ? De quelle manière sont-elles appréhendées et vécues par les différents acteurs ? Favorisent-elles ou non l’innovation sociale ?

    Ce colloque examinera les modalités d’interdépendance entre la fabrique des territoires et les choix technologiques et d’innovation. Il mettra ainsi l’accent sur les processus de participation, de concertation et de délibération que ces choix induisent. Les liens entre innovation technologique et innovation sociale dans les territoires ainsi que les formes de dialogue entre les parties prenantes seront au centre des interventions.

    Veuillez trouver le programme en pièce-jointe.

    Inscription gratuite et obligatoire, dans la limite des places disponibles sur le site de Décider ensemble.
    Présentation d’une pièce d’identité indispensable pour accéder au site.

    Pour tout renseignement : 

    Tel. 01 48 42 05 00 
    c.etcheverry@deciderensemble.com


    0 0

    « Les Savanturiers » est un projet du CRI dont le but est de « faire de la classe un laboratoire à hauteur d’enfants ».  Le projet a débuté il y a 3 ans et consiste à mettre en place un système de mentorat scientifique pour les instits et les profs souhaitant développer un projet de science au long court (annuel) avec leurs élèves.

    Cette année, l’équipe souhaite ajouter un volet « vulgarisation ». Bref, faire en sorte que les élèves apprennent aussi à diffuser ce qu’ils ont appris (écrire un article, faire une émission de radio, une vidéo, que sais-je). Les Savanturiers recherchent donc des journalistes scientifiques prêts à se lancer dans l’aventure.

    C’est complètement bénévole, mais ça peut intéresser certains d’entre vous. Ceux qui veulent plus d'infos peuvent m'écrire ou contacter savanturiers@cri-paris.org.

    David Fossé


    0 0

    Les productions réalisées lors des 48 h du Grand Chantier de l’Info sont en ligne ! Attention, il s’agit de prototypes. Si une version finalisée de ces projets vous intéresse, n'hésitez pas à contacter leurs auteurs.


    0 0

    The European Geosciences Union (EGU) has just opened a call for applications for a Science Journalism Fellowship for journalists to report on ongoing research in the geosciences. Successful applicants will receive up to €5k to cover expenses related to their projects, including following scientists on location.

    The full announcement is available at https://www.egu.eu/news/201/applications-open-for-egu-2016-science-journalism-fellowships-up-to-5k/


    Loading...
    0 0

    Notez dès maintenant ce rendez-vous dans vos agendas. Plus d'infos très prochainement. 


    0 0

    Le collectif de professionnels de l’information « Les Incorrigibles » s’ouvre à trois nouveaux membres. Situé rue de Vincennes à Montreuil, à deux pas de la station de métro Croix-de-Chavaux (ligne 9), ce collectif partage un bureau et travaille dans un esprit de solidarité professionnelle. Âmes individualistes s’abstenir ! Plus d’infos sur le collectif sur notre page Facebook

    Vous pouvez envoyer vos questions et candidatures à cette adresse : collectifincorrigibles@yahoo.fr.


    0 0

    Musée de l'Homme

    À vos agendas ! L’assemblée générale de l’AJSPI aura lieule 10 décembre entre 18 h et 23 h au Musée de l’Homme. Cette soirée sera, entre autres, l’occasion de rencontrer Bruno David, le nouveau président du MNHN, et de découvrir en nocturne la toute nouvelle scénographie du Musée de l’Homme. Le déroulé exact de cette AG vous sera communiqué d’ici quelques jours. En attendant, pensez à réserver votre soirée du 10 décembre.

    À très vite !


    0 0

    L'assemblée générale de l'AJSPI aura finalement lieu le mercredi 16 décembre à la Cité des sciences et de l'industrie. Voici le programme : 

    • 18h00-18h30 : accueil des membres de l’AJSPI.
    • 18h30-20h00 : assemblée générale à l’auditorium 
      • Rapport d'activité et bilan comptable  
      • Un débat : faut-il modifier certains statuts de l'AJSPI ? (Élection d'un bureau plutôt que d'un président ?)
      • Élection du nouveau président. 
    • 20h00-20h30 : visite commentée de l’expo Climat.
    • 20h30-22h00 : cocktail.

    Merci de vous inscrire. En espérant vous y voir nombreux ! 


    0 0

    Séance de travail ISCC-AJSPI 
    le jeudi 17 décembre 2015 de 9h à 13h

    La COP21 qui se déroule à Paris doit marquer la relance des négociations climatiques et du multilatéralisme environnemental enlisés depuis l’échec de Copenhague en 2009. Ce méga-événement transnational est chargé d’enjeux environnementaux, politiques, scientifiques et économiques. Comme tel, il bénéficiera d’une attention médiatique globale et très probablement intense. Si cette médiatisation de la question climatique est évidemment loin d‘être nouvelle, il sera intéressant de voir en détail quelles formes concrètes très diverses elle peut prendre lors d’un événement de cet ampleur, annoncé comme historique. Symétriquement, on doit aussi s’interroger sur la « climatisation des médias », à savoir comment la problématique climatique contribue à reconfigurer l’espace journalistique. Cette dialogie entre médiatisation du climat et climatisation du monde sera au coeur de cette demi-journée, avec une attention particulière pour les liens entre chercheurs et journalistes.

    Comment les médias nationaux et internationaux ont traité la COP21 ? Autour de quels dispositifs, avec quelle intensité et surtout, selon quelles lignes ? Voit-on émerger de nouveaux cadrages de la question climatique ? Dans quelle mesure les journalistes se sont-ils engagés dans le débat climatique autour de la COP21 ? Est-ce que le changement climatique reconfigure les liens au sein des rédactions ? Assiste-t-on à de nouvelles stratégies médiatiques des chercheurs ?

    Programme provisoire :

    • 8h30 : Accueil des participants
    • 9h00 : Ouverture par Cyrille Vanlerberghe (Le Figaro, AJSPI) et Gérard Arnold (ISCC)
    • 9h10 : Introduction à la journée par Jean Foyer (ISCC)
    • 9h20 : Présentation d’analyses par Céline Vaslin (ISCC) et Alan Ouakrat (CARISM/CREM) sur le traitements de la COP dans différents médias papiers et en ligne.
    • 9h45 : Table ronde animée par Sylvestre Huet (Libération)
      • Jean-Baptiste Comby (CARISM, Université Paris 2)
      • Hélène Guillemot (Centre Alexandre Koyré, EHESS)
      • Denise Young (ICSU)
      • Stéphane Foucart (Le Monde/AJSPI)
    • 11h00 : Pause café
    • 11h15 : Discussion générale. Animation par Cyrille Vanlerberghe (Le Figaro, AJSPI)
    • 12h45 : Synthèse par Stefan Aykut (Latts, CNRS, Université Paris-Est Marne-la-Vallée, École des Ponts ParisTech)

    Contact et inscription : jean.foyer@cnrs.fr


    Loading...
    0 0

    Vous ne le savez peut être pas, mais le monde des journalistes scientifique est coupé en deux : ceux qui ont des portables dont l’écran est constitué de diodes organiques, et ceux dont l’écran est composé de cristaux liquides « classiques ». Pour savoir qui a quoi, et surtout ce que ça change (!), nous avons rencontré : 

    • Lionel HIRSCH, directeur du GDR électronique organique (CNRS/université de Bordeaux) 
    • et Georges HADZIIOANNOU (Laboratoire de Chimie des Polymères Organiques (LCPO), CNRS/Université de Bordeaux/IPB)

    Le premier est physicien, le second est chimiste, leurs recherches sont focalisées sur la réalisation de composants à base de semi-conducteurs organiques (cellules solaires organiques,  transistors, diodes électroluminescentes organiques, etc), et sur la compréhension des mécanismes qui régissent leur fonctionnement. A terme, il s’agit de mettre au point des écrans flexibles, des panneaux solaires que l’on pourra enrouler  pour mieux les ranger dans le sac à dos avant de partir en randonnée, des étiquettes avec de la mémoire, etc.

    Aperçu des sujets abordés à travers cet entretien réalisé par Science Actualités


    0 0

    Le 6 octobre 1995, une équipe dirigée par Michel Mayor découvrait la première exoplanète. 20 ans plus tard, on en dénombre presque 2000 ! Mais que sait-on de ces exoplanètes ? Qu’espère-t-on encore découvrir, et comment ? Quel est l’intérêt de les étudier ? A-t-on une chance d’y découvrir une activité biologique ? À l'occasion d'un petit-déjeuner organisé le 25 septembre 2015, nous avons rencontré Vincent Foresto, chercheur à l’Observatoire de Paris et au LESIA (labo CNRS), et François Bouchy, chercheur à l’Observatoire de Genève et au Laboratoire d’Astrophysique de Marseille, pour aborder ce sujet d'actualité. 

    Aperçu des sujets abordés à travers cet entretien réalisé par Science Actualités : 


    0 0

    La preuve formelle de l’existence du Boson de Higgs apportée au Cern fin 2013 conforte la théorie dite « du modèle standard » qui décrit notre univers connu. Mais elle révèle aussi la nécessité d’explorer la matière au-delà de ce domaine, à la recherche de la matière et de l’énergie noire. La reprise du fonctionnement du LHC, qui permet désormais des collisions à des énergies jamais atteintes, ouvre aux physiciens ce champ d’exploration et va permettre, une fois de plus de confronter la théorie et l’expérience. Les équipes françaises du CNRS et du CEA sont depuis une vingtaine d’années très fortement engagées dans le programme de physique du LHC et certaines de leurs analyses sont en première ligne dans la recherche autour du LHC. En outre des détecteurs conçus et construits par ces équipes françaises (en lien avec des industries françaises) jouent un rôle crucial au Cern.

    Sur ces thèmes, nous avons pu rencontrer : 

    • Philippe Chomaz, Directeur de l’Institut de recherche sur les lois fondamentales de l’Univers (CEA Irfu)
    • et Anne-Isabelle Etienvre, chef du service de physique des particules dans ce même institut.

    Aperçu des sujets abordés à travers cet entretien réalisé par Science Actualités


    0 0

    À l’occasion de cette nouvelle année qui commence (et que je vous souhaite à tous excellente), le International Journalists Network (dont je vous invite à fréquenter l’excellent site : http://ijnet.org/en) met en ligne des infos sur 8 « fellowships » majeures auxquels candidater en 2016.

    Beaucoup de collègues ne sont pas familiers de la notion de « fellowship », à peu près inexistante en France. Un « fellowship » est en fait un séjour d’étude, de durée très variable, proposé par une institution, généralement associé à une bourse plus ou moins généreuse. Pour obtenir une fellowship, les modalités particulières varient, mais en gros on candidate avec CV, lettre et travaux journalistiques passés, et ensuite l’institution choisit les heureux gagnants.

    En suivant le lien ci-dessous, vous pourrez en savoir plus sur ces 8 « fellowships » ouvertes aux internationaux. Il y en a bien d’autres, et j’en annoncerai certaines par la suite, mais celles-ci sont particulièrement prestigieuses ou désirables. Celle qui est proposée par le MIT est spécifiquement ciblée sur les journalistes scientifiques.

    Good luck aux candidats éventuels, ceux qui voudraient sérieusement tenter leur chance et qui ont des interrogations peuvent m’écrire, j’ai une petite expérience de la chose désormais.

    http://ijnet.org/en/blog/eight-worldwide-journalism-fellowships-apply-2016

    Yves Sciama


    0 0

    Save the date pour un petit-déjeuner le jeudi 21 janvier à 9 h sur les batteries du futur, avec deux chercheurs du CNRS :

    • Laurence Croguennec, Institut de Chimie de la matière condensée de Bordeaux,
    • et Philippe Barboux, Institut de recherche de chimie de Paris.

    L'invitation suivra.


    Loading...
    0 0

    Save the date pour un petit-déjeuner AJSPI/CEA sur la fusion magnétique le mardi 2 février 9 h avec deux chercheurs du CEA sur la fusion magnétique. L’invitation suivra...


    0 0

    Plusieurs sujets et laboratoires sont au programme (environ ½ h chacun).

    • Histoire, technique et matériaux des émaux sur métal du IX au XIXe siècle, (un livre sur ce sujet vient de paraître chez Faton).
    • L'imagerie 3 D multiéchelle appliquée au patrimoine et à l'archéologie du geste.
    • La jouvence d'AGLAE. Cet accélérateur (sous le Carrousel) qui a servi à l’analyse de nombreux objets, sera rénové pour faciliter entre autres l’analyse des couches picturales des tableaux.
    • Conserver l'art contemporain à l'aube de l'obsolescence technologique.
    • Technique de restauration des œuvres d’art : 
    1. exemple de la sculpture florentine.
    2. Autres Exemples…

    En général des conservateurs et des chercheurs sont associés sur chaque sujet.

    Une présentation de la problématique culturelle est faite par le conservateur tandis que les techniques utilisées pour y répondre et les résultats obtenus sont présentés par le chercheur.

    Merci de vous inscrire directement sur le site.


    0 0

    Nous, Association des journalistes scientifiques de la presse d’information, déplorons la censure qui, au Maroc, a empêché la publication d’un hors-série du magazine Sciences et Avenir consacré à « Dieu et la science ». Cet acte va à l’encontre de notre attachement à la liberté d’informer et de notre volonté d’accompagner au mieux la diffusion vers le plus grand nombre d’un savoir scientifique critique et éclairé. C’est pourquoi nous assurons la rédaction de Sciences et Avenir de notre soutien.


    0 0

    ESOF2016 – Manchester, 23-27 July 2016

    THE CALL IS OPEN

    1. Purpose

    Created by EuroScience, the biennial ESOF – EuroScience Open Forum – meeting is the largest pan-European general science meeting dedicated to scientific research and innovation. At ESOF meetings leading scientists, researchers, young researchers, journalists, business people, entrepreneurs and innovators, policy makers, science and technology communicators and the general public from all over the world discuss new discoveries and debate the direction that research is taking in the sciences, humanities and social sciences.

    Springer Nature is a leading global research, educational and professional publisher, home to an array of respected and trusted brands providing quality content through a range of innovative products and services, including the journal Nature.  Springer Nature was formed in 2015 through the merger of Nature Publishing Group, Palgrave Macmillan, Macmillan Education and Springer Science+Business Media. Nature Publishing Group has supported ESOF since its very first meeting in 2004.

    Similar to the 2012 and 2014 edition of meeting, Springer Nature is funding the Nature Travel Grant Scheme for journalists to attend ESOF2016 with the aim to increase the impact of ESOF.

    2. The scheme

    In addition to free registration, the Nature Travel Grant Scheme offers a lump sum of £450 for UK based journalists, £600 for journalists based in Europe and £800 for journalists based outside of Europe, to help cover the costs of travel and accommodation to attend ESOF2016.

    3. Who can apply?

    Journalists irrespective of their gender, age, nationality, place of residence and media (paper, radio, TV, web) are welcome to apply. Media accreditation will be required.

    4. Application procedure

    To submit an application, follow the link to https://escmp.euroscience.org/login, sign into the EuroScience Conference and Membership Platform (ESCMP) and click on “Apply for a Grant”. Follow the application procedure.

    On submitting the application form for travel grants, you agree to the full acceptance of the rules and to the decision taken by the Selection Committee.

    The deadline for submitting an application is February 29th 2016, 12:00 pm CET.

    5. Selection Committee and decision

    The Selection Committee is composed of:

    ·         Alice Henchley, Head of Journals Press at Springer Nature

    ·         Aidan Gilligan, CEO at SciCom – Making Sense of Science & Vice Chair, ESOF 2016 Media & Marketing Committee

    ·         Head of Press at ESOF 2016

    The selection of candidates will be based on the applicant’s CV and motivation statement to be involved in the Nature Travel Grant Scheme for ESOF 2016.

    An email of decision will be sent in April 2016 to all candidates stating whether or not their application has been selected.

    6. Payment conditions

    The lump sum will be transferred to the grantees after ESOF2016 subject to:

    • Mandatory participation in the daily briefings organized by the EuroScience Office.
    • Publishing of at least one article in any language about ESOF2014.
    • Provision of a one-page travel report in English.
    • Completion of a feedback questionnaire regarding the scheme.

    7. Information

    For any further information, please contact the EuroScience Office at

    Magali.devrin@euroscience.org

     

     


    0 0

    L’Association des journalistes scientifiques de la presse d’information (AJSPI) exprime sa solidarité et son soutien aux journalistes de Bastamag (Nadia Djabali, Ivan du Roy et Agnès Rousseaux) attaqués pour diffamation par le groupe Bolloré. Le litige porte sur un article de synthèse publié en octobre 2012 (en accès libre sur le site de Bastamag) et traite de l'accaparement des terres par de grandes entreprises françaises en Afrique ou en Asie. Cette plainte a été étendue à Rue89 et à Scoop it qui n’ont fait que signaler ou partager l’article visé. Le jugement aura lieu le 11 février prochain à la 17ème Chambre du tribunal de grande instance du Palais de Justice de Paris. A noter qu’en octobre dernier, le groupe Bolloré a déposé une deuxième plainte contre Bastamag, cette fois à propos d’un article publié en octobre 2014 mais traitant toujours de l’accaparement des terres. L’AJSPI considère l’acharnement judiciaire du groupe Bolloré contre ces médias comme une atteinte grave à la liberté d’informer.


    Loading...

(Page 1) | 2 | 3 | .... | 18 | newer


Loading...