Quantcast
Channel: AJSPI
Mark channel Not-Safe-For-Work? cancel confirm NSFW Votes: (0 votes)
Are you the publisher? Claim or contact us about this channel.
0

Petit-déjeuner AJSPI/CNRS – L’eldorado des nanoparticules d’or

0
0
Nanoparticules d’or en suspension dans de l’eau. Leur forme évolue d’une sphère parfaite (à gauche) à des bâtonnets de plus en plus allongés (vers la droite). Les diamètres sont tous autour de 15 nm. Copyright Olivier Pluchery (INSP, Paris)

Inertes chimiquement et inoxydables, les particules d'or ont des propriétés qui les rende particulièrement intéressantes  et faciles à manipuler  pour les chercheurs. A l'échelle nanométrique, c'est-à-dire du milliardième de mètre, elles prennent des couleurs variables, en fonction de leur forme, de leur taille, et de leur environnement, car elles réagissent particulièrement à la lumière. Les premières start-up qui les utilisent voient le jour, les premiers essais cliniques ont lieu aux Etats-Unis dans la perspective de certains traitements médicaux, même si la recherche sur ce sujet s'effectue encore largement au niveau fondamental.

Olivier Pluchery, professeur de physique à l'UPMC (Université Pierre et Marie Curie) est directeur du GDR CNRS Or-Nano  (www.or-nano.com ). Il coordonne un réseau de 500 chercheurs dans lequel dialoguent des spécialistes de l'optique, de l'électronique, des biologistes, des médecins, des chimistes dont l'intérêt converge vers l'or nanométrique. L’or nanométrique ce sont des films ultra-minces d’or mais surtout des  nanoparticules d'or qui sont synthétisées, et presque sculptées, par les chimistes sous forme de nanosphères, nanobatonnets, nano-triangles, nano-bipyramides etc. Il pourra nous expliquer les perspectives offertes par de tels nano-objets dans ces différents domaines.

Magali Gary-Bobo (CNRS) est chercheuse à l’Institut des biomolécules Max Mousseron (CNRS/ENSC Montpellier/Université de Montpellier). Elle s’intéresse aux applications biomédicales de ces nanoparticules d’or.  Injectées chez des patients touchés par un cancer, puis éclairées au laser, de minuscules particules d'or permettent d'éliminer certaines cellules cancéreuses.

NB : La conférence internationale Gold 2018 (www.gold2018.org) qui est organisée tous les trois ans aura lieu cette année à Paris du 15 au 18 juillet, sur le campus Jussieu de l’Université Pierre et Marie Curie.

Merci de vous inscrire !

En photo : nanoparticules d’or en suspension dans de l’eau. Leur forme évolue d’une sphère parfaite (à gauche) à des bâtonnets de plus en plus allongés (vers la droite). Les diamètres sont tous autour de 15 nm. Copyright Olivier Pluchery (INSP, Paris)

Lausanne choisie pour accueillir la Conférence mondiale des journalistes scientifiques en 2019

0
0

Le 28 octobre 2017, à San Francisco, la ville de Lausanne a été choisie pour accueillir la 11e Conférence mondiale des journalistes scientifiques (World Conference of Science Journalists, WCSJ) du 1er au 5 juillet 2019 au SwissTech Convention Center, sur le campus de l’EPFL/UNIL. Ce rassemblement attire tous les deux ans plus d’un millier de journalistes et communicants scientifiques de plus de 60 nationalités. Lancée par l’Association suisse du journalisme scientifique (ASJS), vite rejointe par ses organisations sœurs en France (AJSPI) et en Italie (SWIM), la candidature lausannoise a convaincu le Conseil d’administration de la Fédération mondiale des journalistes scientifiques, qui chapeaute l’événement.

Fichier attachéTaille
Icône PDFWCSJ2019_PressRelease.pdf128.82 Ko

Formation Protection sources et données - Save the Date 5 avril

0
0

L'AJSPI vous propose une journée de formation sur le thème "Protéger ses sources et ses données à l'ère numérique".
Elle aura lieu le jeudi 5 avril 2018, à l'Institut des Sciences de la Communication (ISCC Paris 13e).
(Modalités pratiques et inscriptions à venir)

 

Protéger ses sources à l’ère du numérique

Protéger ses sources est l'un des premiers devoirs du journaliste, comme le rappel la charte de déontologie, mais comment s'y prendre à l'ère d'Internet ?

Proposée en duo par une journaliste et un informaticien, cette formation offre des éléments de réponse à cette problématique. Elle présente notamment des outils et méthodes afin de vous permettre de travailler de manière autonome et sécurisée.

Après un retour sur les mécanismes d’Internet, cette formation présentera un ensemble de techniques et d’outils efficaces, reconnus, et simple d’utilisation.

Parce que toutes les sources et tous les reportages ne se ressemblent pas, il est nécessaire de s'adapter à chaque situation. Nous analyserons ensemble des cas concrets qui nécessitent une protection adaptée.

Objectifs pédagogiques :

- Comprendre le fonctionnement d'Internet et des échanges sur le Web (sur ordinateur et téléphone)
- Comprendre et utiliser des outils qui anonymisent et sécurisent les échanges

- Être opérationnel et autonome avec ces outils informatiques à la sortie de la formation

- Être capable de s'adapter à différentes situations et types de sources

Intervenants :

Julie Lallouët-Geffroy est journaliste indépendante spécialisée sur les questions environnementales et agricoles. Au fil de ses reportages, elle a dû mettre en place des outils afin de protéger ses sources mais aussi ses propres documents. Elle s’appuie sur son expérience pour transmettre des clefs utiles au bon exercice de la profession.

Mathieu Goessens, ingénieur en télécoms et réseaux au sein de l'IMT Atlantique et membre de l'association Nothing2Hide, il participe à divers logiciels de protection de la vie privée sur Internet. Il effectue régulièrement des ateliers et formations, notamment auprès de journalistes.

Tout deux interviennent à l'IUT de Lannion et Sciences Po Rennes sur cette thématique auprès d’étudiants, mais aussi lors d'événements à destination de journalistes professionnels (48h de la pige 2017).

Exemple de thématiques traitées :

- Rappels juridiques : protection des sources, secret des correspondances, usage d’outils cryptographiques

- Mécanismes d’Internet : quels acteurs interviennent lorsque l’on navigue sur Internet, envoie un email ? À quoi ont-ils accès ? Où sont stockées les données ? Qu’est-ce-qu’est un VPN, Tor, PGP ?
- Construction de mots de passe et de phrases de passe sécurisés

- Stockage de documents de manière confidentielle

- Échange sécurisé de documents

- Adapter son niveau de sécurité à une situation concrète (modèle de menaces)

 

Adhésion 2018 - AG lundi 29 Janvier 18h Collège de France

0
0

Chers membres,

Il est encore temps pour moi de vous adresser tous mes meilleurs voeux pour cette nouvelle année !!!

A quelques jours de notre AG où j'aurai le plaisir de vous rencontrer, je vous envoie un lien très simple :

https://www.helloasso.com/associations/ajspi/adhesions/cotisation-2018

Vous allez voir ! C'est l'heure de faire une pause (17h un vendredi ça ma paraît bien !!!), préparez votre carte bancaire, et cliquez sur le lien,

vous n'avez plus qu'à noter vos coordonnées de carte bancaire et vous serez à jour pour toute l'année !!!

Je vous l'avais dit c'est simple et en trois secondes vous êtes à jour !!!

Bien évidemment vous pouvez aussi m'apporter votre chèque lundi à l'AG :)

Un bon week end à tous et à lundi.

Yannick
Secrétariat administratif et comptable
 
AJSPI
Association de Journalistes Scientifiques de la Presse d’Information
102, avenue des Champs Elysées 75008 PARIS
Tel : 06 32 54 01 91
Courriel : contact@ajspi.com
www.ajspi.com

Lausanne choisie pour accueillir la Conférence mondiale des journalistes scientifiques en 2019

0
0

Le 28 octobre 2017, à San Francisco, la ville de Lausanne a été choisie pour accueillir la 11e Conférence mondiale des journalistes scientifiques (World Conference of Science Journalists, WCSJ) du 1er au 5 juillet 2019 au SwissTech Convention Center, sur le campus de l’EPFL/UNIL. Ce rassemblement attire tous les deux ans plus d’un millier de journalistes et communicants scientifiques de plus de 60 nationalités. Lancée par l’Association suisse du journalisme scientifique (ASJS), vite rejointe par ses organisations sœurs en France (AJSPI) et en Italie (SWIM), la candidature lausannoise a convaincu le Conseil d’administration de la Fédération mondiale des journalistes scientifiques, qui chapeaute l’événement.

Fichier attachéTaille
Icône PDFWCSJ2019_PressRelease.pdf128.82 Ko

L’AJSPI au 26e Challenge Voile-Recherche du CNRS

0
0
L'équipage de l'AJSPI

Du 13 au 16 octobre 2017, 15 voiliers affiliés à des laboratoires du CNRS se sont affrontés autour de l’île de Groix dans le cadre du 26e Challenge Voile-Recherche. À cette occasion, six journalistes scientifiques ont défendu les couleurs de l’AJSPI : Cyrille Vanlerberghe (le skipper du bateau), Erwan Lecomte, Philippe Ribeau, Alice Bomboy, Oriane Dioux et Adrien Denèle.

Vendredi 13 octobre

Après avoir quitté le port du Kernevel à bord du « Dream Sea », l’équipage rejoint Port Tudy, sur l’île de Groix.

Samedi 14 octobre

La compétition commence le samedi matin avec deux parcours « banane ».

Mais le vent n’est pas de la partie...

À peine le temps de souffler, la compétition se poursuit par une régate de nuit.

Dimanche 15 octobre

Vient ensuite le parcours côtier...

Épreuve sans doute la plus ardue : le concours de chants de marins mené lors d'une soirée « huîtres » où toutes les boissons sont autorisées.

Lundi 16 octobre

En raison de conditions météorologiques défavorables, la dernière épreuve est annulée. Résultat des courses : l’AJSPI se place en 13e position.

Yves Sciama, nouveau président de l'AJSPI

0
0

Après 2 ans de présidence et quelque 9 années hautes en couleur passées au sein du bureau de cette si chouette association, je cède la place à Yves Sciama, largement élu président lors de la dernière assemblée générale. Toutes mes félicitations à lui et tous mes encouragements pour les projets à venir ! Go go go !

Viviane Thivent

Première édition (dotée) du Prix du Journaliste Scientifique Français de l’année

0
0

Pour la troisième année consécutive, l’AJSPI participe au prix « European science writer of the year » organisé par the Association of British Science Writers en collaboration avec Janssen Research and Development. Ce prix, limité à la presse écrite, vise à « promouvoir l’excellence et la créativité dans le journalisme scientifique ». Il est doté de 600 £ (675 Euros) et sera remis durant la conférence européenne des journalistes scientifiques (ECSJ) à Toulouse le 8 juillet 2018.

https://ci6.googleusercontent.com/proxy/RnNZfQn2o2xpggJQqefCOervMbPIci5mujDPJnvl43kv6Rtxjyh5gHN_JKVzeU-aaGz3pePFgxfoAAtZJZNx8mveVTc-11j98EfuAJVcumUenA=s0-d-e1-ft#https://ssl.gstatic.com/ui/v1/icons/mail/images/cleardot.gifPour la première fois, le lauréat désigné par notre jury national recevra également le Prix du Journaliste Scientifique Français de l’année, doté de 500 euros par l’AJSPI.

Pour postuler, il vous suffit d'envoyer à contact@ajspi.com un CV en anglais, une lettre de présentation de votre travail et trois articles écrits entre le 1er janvier 2017 et le 31 décembre 2017, parus dans la presse ou sur un blog (l’AJSPI prend en charge leur traduction en anglais).

Attention, vous n'avez que jusqu'au 9 février (minuit) pour envoyer votre candidature. Bonne chance à tous !

Le nouveau bureau de l'AJSPI est arrivé !

0
0

 

Le nouveau bureau de l'AJSPI a été constitué. Il tiendra sa première réunion le 14 février 2018. Voici sa composition :

  • Yves Sciama (président)
  • Audrey Mikaëlian (vice-présidente)
  • Emilie Gillet (trésorière)
  • Jean-Luc Dauvergne (secrétaire)
  • Lise Barnéoud (conférence de Toulouse)
  • Marina Julienne (petits-déjeuners et voyage en Israël)
  • Chloé Hecketsweiler (international)
  • Hélène Le Meur (relations avec le Club)
  • Cécile Thibert (chargée des formations)
  • Olivier Boulanger, appuyé par Manon Lamoureux (site internet)
  • Yannick Sodreau (permanent)

5ème Conférence Européenne des Journalistes Scientifiques (ECSJ2018)

0
0
ECSJ 2018 - 5ème Conférence Européenne des Journalistes Scientifiques

Les Conférences Européennes des Journalistes Scientifiques (European Conference for Science Journalists, ECSJ) ont débuté en 2014. Elles réunissent chaque année de 200 à 400 journalistes internationaux pour des tables rondes, formations et débats. L’objectif de cette conférence professionnelle est de permettre un échange entre journalistes scientifiques de différents pays afin de réfléchir sur nos pratiques, d’apporter de nouvelles solutions, de nouvelles idées, de s’informer sur de nouveaux outils et techniques.

Cette cinquième conférence européenne aura lieu sur une journée, le 8 juillet 2018, la veille de l’inauguration d’ESOF (le Euroscience Open Forum), la plus grande conférence scientifique généraliste européenne. ECSJ2018 est organisée par l’association des journalistes scientifiques de la presse d’information (AJSPI), en coopération avec l'union des associations européennes de journalistes scientifique (EUSJA). En parallèle, une centaine d’événements grand public sont prévus dans le cadre du festival Science in the City afin d’échanger avec le public et les participants d’ESOF.

Plus d'informations et inscriptions sur https://www.ecsj2018.eu/

Rappel: plus que 24h pour postuler au Prix du journaliste scientifique de l'année

0
0

Il ne vous reste plus que 24h pour déposer votre candidature pour le Prix du journaliste scientifique de l'année. N'hésitez pas à le faire car pour la première fois, le lauréat désigné par notre jury national recevra également le Prix du Journaliste Scientifique Français de l’année, doté de 500 euros par l’AJSPI. Quant au prix européen, organisé par the Association of British Science Writers en collaboration avec Janssen Research and Development, il est doté de 600 £ (675 Euros) et sera remis durant la conférence européenne des journalistes scientifiques (ECSJ) à Toulouse le 8 juillet 2018. Autrement dit, avec une seule candidature, vous postuler cette année pour deux prix!

Limité à la presse écrite, ce prix vise à « promouvoir l’excellence et la créativité dans le journalisme scientifique ». Plus d'information ici: https://www.absw.org.uk/absw-awards/european-science-writer-of-the-year 

Pour postuler, il vous suffit d'envoyer à contact@ajspi.com un CV en anglais, une lettre de présentation de votre travail et trois articles écrits entre le 1er janvier 2017 et le 31 décembre 2017, parus dans la presse ou sur un blog (l’AJSPI prend en charge leur traduction en anglais).

Clôture des candidatures le 9 février (minuit). Bonne chance à tous !

Videos de la Journée sciences et médias

0
0

La journee "sciences et médias" organisée à la BNF par l'AJSPI et les sociétés savantes de Mathematiques, physique, chimie et informatique a été un succès et la bnf a réalisé une captation de toutes les conférences.

Elles sont en ligne sur cette page http://www.sciencesetmedia.org/programme.php

ou directement sur la chaine Youtube https://www.youtube.com/channel/UCFTd8PVVJvw51SyQmdCM7xA

Il a été voté à l'unanimité de reconduire cette opération dans deux ans sur un thème qui reste à définir.

Bon visionnage 

 

Audrey 

 

 

Urgent – Appel à candidatures pour le voyage en Israël

0
0

Réponse demandée avant le vendredi 16 février, 15 h.

A l’occasion de l’année croisée France/Israël qui aura lieu de juin à novembre 2018, l ’AJSPI organise en mars un voyage d’études dans des laboratoires de recherche en Israël pour une douzaine de journalistes. Ce déplacement d’une semaine nous mènera de Tel-Aviv à Haïfa en passant par Rehovot et Ber Sheeva dans le desert du Negev.

4 thèmes ont été retenus :

  • médecine
  • voiture autonome
  • cyber sécurité/techno
  • culture en milieu aride

Nous visiterons des équipes mixtes (franco-israéliennes) travaillant pour l’Inserm et le CNRS notamment.

Le voyage aura lieu la semaine du 17 au 24 mars, mais ces dates peuvent encore changer en fonction des disponibilités des billets d’avion.

Comme d’habitude, nous vous invitons à faire acte de candidature. Ensuite nous procéderons à un tirage au sort. La moitié du groupe sera constitué de pigistes, l’autre moitié de titulaires.
Les frais sont pris en charge hormis les pourboires pour les chauffeurs et traducteurs et éventuellement l’entrée d’un musée si nous le mettions au programme.

Ce voyage n’est pas un voyage d’agrément et bien que nous ne fassions signer aucun engagement, nous attendons des participants qu’ils en tirent profit en proposant des sujets à des rédactions. Les relations de confiance avec nos partenaires, publics et privés, qui nous aident å financer ces déplacements, en dépendent sur le long terme.

Pour ceux qui ont suivi les discussions que nous avons eues à l’AG sur ce sujet, nous précisons que les laboratoires Servier ne participent pas au financement de ce voyage, financement  dont nous donnerons le détail au prochain déjeuner de bureau. 

Nos délais étant extrêmement serrés, si vous êtes intéressés, vous pouvez vous inscrire jusqu’à ce vendredi 16 février, 15 h.

Sophie Bécherel et Marina Julienne

Prix roberval du journalisme 2019

0
0

Bonjour à tou.te.s,

Les candidatures pour le Prix Roberval 2019 sont ouvertes !

Pour rappel, la compétition est ouverte à tous les journalistes francophones (suisses, belges, québécois, sénégalais, etc.) et les œuvres présentées doivent avoir un lien avec la technologie (au sens large). Tous les formats et tous les supports sont les bienvenus. Les films sont inscrits en catégorie TV et les autres medias en catégorie journalisme. Et le prix est de 3.000 euros. 

Alors après Romain Raffegeau, heureux gagnant de 2018 dans la catégotie Journalisme, qui sera le brillant vainqueur de 2019 ? 

 

Les inscriptions sont ouvertes pour la conférence de Toulouse !

0
0

Les inscriptions sont ouvertes pour la 5ème conférence européenne des journalistes scientifiques, co-organisée par l’AJSPI à Toulouse le 8 juillet ! (Voir le site : www.ecsj2018.eu) Vous pourrez aussi, sur ledit site, réserver des studios étudiants à Toulouse pour des prix défiant toute concurrence grâce au CROUS local.

Que trouverez-vous à cette conférence ? Plein de choses.

  • Un programme de tables-rondes, débats et formations centré sur les questions du journalisme scientifique d’aujourd’hui. Fake news, conflits d’intérêt, collaborations internationales, indépendance des journalistes etc. on parlera de tout cela et d'autres choses ! (Le pré-programme est en ligne...)
  • Des personnalités, par exemple Bernhard Url, le directeur de l’EFSA (l’agence Européenne qui réglemente les pesticides), ou Cédric Villani qui nous a promis de venir parler desdites agences.
  • Des journalistes scientifiques de plusieurs dizaines de pays, et des principaux titres de la presse européenne (New Scientist, Le Monde, Nature, Science, Sci-Dev…) avec qui échanger et (qui sait ?) monter des partenariats.
  • Une demi-douzaine de visites le 9 juillet vers les meilleurs labos CNRS de la région : venez voir les robots du LAAS, ou bien le célèbre Blob présenté par Audrey Dussautour !
  • Un tirage au sort pour gagner un séjour tous frais payés à la conférence mondiale de Lausanne.
  • Une séance de pitch en trois langues pour proposer vos papiers aux rédacteurs-en-chef présents.
  • Une soirée festive où se détendre et se rencontrer entre collègues, au début de l’été occitan !
  • La remise du prix du journaliste européen de l’année et d’une bourse d’enquête sur le climat financée par la Fondation BNP-Paribas.
  • L’accès à ESOF, une  réunion scientifique européenne d’une semaine qui regroupera des centaines de chercheurs pour débattre des sujets qui les concernent.

L’AJSPI participera au financement des vos billets de train, voire les prendra totalement en charge si le budget de la conférence le permet…

Alors, inscrivez-vous dès maintenant, et rendez-vous dans la Ville Rose !

L’Amazonie redécouverte

0
0

Save the date ! Le petit dejeuner sur L'amazonie redécouverte aura lieu le 29 mars ! Marina vous donnera tous les détails dès que possible, mais vous pouvez vous inscrire dès maintenant.

Protéger ses sources à l’ère du numérique

0
0


Protéger ses sources est l’un des premiers devoirs du journaliste, comme le rappel la charte de déontologie, mais comment s’y prendre à l’ère d’Internet ?

Proposée en duo par une journaliste et un informaticien, cette formation offre des éléments de réponse à cette problématique. Elle présente notamment des outils et méthodes afin de vous permettre de travailler de manière autonome et sécurisée.

Après un retour sur les mécanismes d’Internet, cette formation présentera un ensemble de techniques et d’outils efficaces, reconnus, et simples d’utilisation.

Parce que toutes les sources et tous les reportages ne se ressemblent pas, il est nécessaire de s’adapter à chaque situation. Nous analyserons ensemble des cas concrets qui nécessitent une protection adaptée.

Objectifs pédagogiques

  • Comprendre le fonctionnement d’Internet et des échanges sur le Web (sur ordinateur et téléphone)
  • Comprendre et utiliser des outils qui anonymisent et sécurisent les échanges

  • Être opérationnel et autonome avec ces outils informatiques à la sortie de la formation
  • 
Être capable de s’adapter à différentes situations et types de sources

Intervenants

Julie Lallouët-Geffroy est journaliste indépendante spécialisée sur les questions environnementales et agricoles. Au fil de ses reportages, elle a dû mettre en place des outils afin de protéger ses sources, mais aussi ses propres documents. Elle s’appuie sur son expérience pour transmettre des clefs utiles au bon exercice de la profession.

Mathieu Goessens, ingénieur en télécoms et réseaux au sein de l’IMT Atlantique et membre de l’association Nothing2Hide, il participe à divers logiciels de protection de la vie privée sur Internet. Il effectue régulièrement des ateliers et formations, notamment auprès de journalistes.

Tous deux interviennent à l’IUT de Lannion et Sciences Po Rennes sur cette thématique auprès d’étudiants, mais aussi lors d’événements à destination de journalistes professionnels (48 h de la pige 2017).

Exemple de thématiques traitées

  • Rappels juridiques : protection des sources, secret des correspondances, usage d’outils cryptographiques

  • Mécanismes d’Internet : quels acteurs interviennent lorsque l’on navigue sur Internet, envoie un email ? À quoi ont-ils accès ? Où sont stockées les données ? Qu’est-ce qu’un VPN, Tor, PGP ?
  • Construction de mots de passe et de phrases de passe sécurisés

  • Stockage de documents de manière confidentielle

  • Échange sécurisé de documents
  • 
Adapter son niveau de sécurité à une situation concrète (modèle de menaces)

Données de santé : que faire avec les datamarts ?

0
0

L’Institut national des données de santé (INDS) ouvre ses portes aux journalistes pour un atelier consacré à l’accès et à l’utilisation des datamarts (échantillons de donnée de santé) le mardi 27 mars de 9 h à 12 h. Inscrivez-vous vite, les places sont limitées ! (lien d’inscription en bas de page)

Avec 1,2 milliard de feuilles de soin et 11 millions de séjours renseignés chaque année, la France dispose de la plus grande banque de données de santé au monde. Comment les journalistes peuvent y accéder ? Sous quelles conditions ? Dans quel but ?

Jusqu’à très récemment, la loi rendait très difficile l’accès à ces données. Mais la loi de modernisation du système de santé (janvier 2016) a changé la donne. Son objectif ? Permettre un meilleur accès à ces datas. En théorie, toute personne ou structure, publique ou privée, à but lucratif ou non lucratif, peut désormais accéder aux données du système national des données de santé (SNDS) sur autorisation de la CNIL, en vue de réaliser une étude, une recherche ou une évaluation présentant un intérêt public.

Le 5 février dernier, une équipe de journalistes a été reçue à l’INDS afin de discuter des possibilités qui sont offertes à notre profession. Un compte-rendu de cette rencontreà laquelle était présente la CNIL, l’Assurance maladie ainsi que plusieurs acteurs de l’INDS dont sa présidente, Dominique Polton, est disponible à la fin de cet article. 

Qu’est-ce que les datamarts ?

Les datamarts (ou magasins de données) sont des sous-ensembles thématiques de données agrégées, détaillées et anonymisées, issus des bases du système national des données de santé (SNDS). Ce dernier concentre chaque année l’ensemble des données de santé de la population française, ce qui représente annuellement 450 téraoctets (To) de données qui sont ensuite gérés par l’Assurance maladie. Le SNDS compte à ce jour une quinzaine de datamarts regroupés autour de 3 grands thèmes :

  • La connaissance des dépenses
  • L’activité des professionnels de santé et des établissements
  • Les bénéficiaires et leur parcours (bénéficiaires/professionnels de santé/actes)

Objectifs pédagogiques

  • Réaliser une première approche des datamarts
  • Comprendre comment ces bases fonctionnent, ce qu’elles renferment
  • Voir comment nous pouvons nous en servir
  • Discuter des modalités d’accès

Intervenants

  • Assurance Maladie
  • INDS
  • CNIL

ATTENTION : la lecture du compte-rendu est un préalable indispensable à cet atelier. Il permet de mieux cerner le fonctionnement et les enjeux du système des données de santé. Un diaporama est également mis à disposition.
 

Fichier attachéTaille
Fichiercompte-rendu INDS116.66 Ko
Icône PDFdiaporama INDS2.54 Mo

Invitation à un voyage de presse "Drones"

0
0

L’Ambassade de Suisse en France invite les journalistes de l’AJSPI à un voyage de presse à Lausanne et dans les alentours (notamment sur le campus de l’EPFL) sur le thème « Suisse – nation des drones ».

Le voyage, entièrement pris en charge par les organisateurs, aura lieu du 11 au 13 avril 2018. Nombre de places limitées, clôture des candidatures le 15 mars.

L’AJSPI ne participe ni à l’organisation ni à la sélection des participants à ce voyage – pour en savoir plus télécharger le document joint. 

Fichier attachéTaille
Icône PDFInvitation_Voyage_presse_Suisse_des_drones.pdf744.51 Ko

L'AJSPI offre des bourses de transport pour aller à la conférence de Toulouse

0
0

Comme nous l’espérions, les fonds que nous avons levés pour la Conférence européenne de Toulouse du 8 juillet 2018 vont nous permettre de subventionner le voyage de ceux d’entre vous qui souhaitent s’y rendre. Nous allons donc offrir 40 bourses de transport plafonnées à 100 euros chacune. Cette somme correspond à peu près au prix d’un aller-retour Paris-Toulouse par le train en Prem’s. Les billets d’avion sont actuellement autour de 120 €. Les mêmes billets de train plein tarif coûtent environ 200 €. Moralité : si vous vous inscrivez maintenant, la bourse remboursera la quasi-totalité du transport. Plus tard, vous risquez d’avoir à rajouter au bout, d’autant que ce sera le premier week-end des vacances d’été.

Voici comment procéder. Les bourses seront distribuées sur la base du « premier inscrit à la conférence, premier servi ». (Les inscriptions se font en ligne sur le site www.ecsj2018.eu). Commencez donc par vous inscrire (il vous en coûtera 25 €, mais les deux repas sont pris en charge), puis faites un mail à l’adresse travelgrants@ecsj2018.eu indiquant que vous êtes candidat à la subvention transport AJSPI. Nous vous confirmerons par retour de mail que vous avez la bourse, puis vous devrez acheter les billets vous-même, et vous serez remboursé à la conférence.

Profitez-en également pour réserver (toujours sur le site) les studios proposés par le CROUS à des prix variant de 83 € par semaine pour la chambre simple à 162 € par semaine pour le studio « couple ». Là encore, le CROUS pratique le « premier arrivé premier servi ».

Nous espérons vous voir nombreux à Toulouse !